Quel est le rôle d’un associé dans un cabinet d’avocats ?

Un cabinet d’avocats a une structure particulière. Si vous y travaillez, vous devez savoir que le travail se répartit entre plusieurs personnes au sein du cabinet. On distingue les avocats collaborateurs des avocats associés. Les associés sont soit les fondateurs du cabinet, soit un avocat qui a décidé de s’associer, avec l’accord des autres associés, dans le cadre de la structure du cabinet. L’avocat collaborateur, quant à lui, est un avocat non associé travaillant pour le compte d’un cabinet. Quel est le rôle d’un associé dans un cabinet d’avocats ?

A RETENIR : Quel est le rôle d’un associé dans un cabinet d’avocats ?

Dans un cabinet d’avocats, un associé est un véritable chef d’entreprise. Un avocat associé va se charger de diriger le cabinet et de répartir les tâches entre ses confrères. Un avocat associé excelle dans ses compétences juridiques mais aussi managériales. Être avocat associé, c’est diriger une équipe. Vous avez donc plus ou moins la même responsabilité qu’un manager. 

Quelle est la structure d’un cabinet d’avocats?

Votre profession est avant tout libérale. Autrement dit, vous avocats, ne pouvez être salariés d’une entreprise. Toutefois, il existe des avocats salariés.

Si vous êtes avocat salarié, vous exercez sous un statut spécifique. En effet, vous êtes rattachés à un seul client qui est votre employeur. Votre client se doit de respecter les ordres de sa hiérarchie.

Vous avocats pouvez exercer votre profession :

  • De manière individuelle à votre compte.
  • Au sein d’un cabinet, société dont vous êtes alors l’associé.

Un cabinet d’avocats est une structure, avec plusieurs couches. Il se compose : 

  • D’un seul ou de plusieurs avocats associés
  • D’un ou de plusieurs avocats collaborateurs
  • De stagiaires, juristes, de secrétaires juridiques, de comptables, assistants, etc.

Mais quelle est la différence entre un avocat associé et un avocat collaborateur ? 

Un associé, c’est soit l’un des fondateurs du cabinet, voire le fondateur du cabinet ou bien un avocat ayant décidé de s’associer avec l’accord du cabinet, dans le cadre de sa structure.

En revanche, l’avocat collaborateur, c’est un avocat non associé. Il travaille donc pour le compte du cabinet. Puis, il est rattaché à un ou plusieurs associés en fonction de son expertise. En général, l’avocat collaborateur est moins expérimenté que l’avocat associé (mais tout reste relatif). 

Si vous êtes avocat collaborateur, vous pouvez néanmoins rester indépendant, dans le principe et constituer votre propre clientèle.

Points clés à retenir :

  • Votre cabinet d’avocats se constitue principalement d’un ensemble d’avocats associés et d’avocats collaborateurs.
  • En tant que collaborateur, vous êtes en principe indépendant et pouvez constituer votre propre clientèle.
  • En tant qu’associé, vous êtes : le fondateur du cabinet ou bien associé au cabinet.

Qu’est-ce qu’un avocat associé ?

A la différence d’un avocat collaborateur, l’avocat associé, est amené à mener à bien plusieurs tâches. Vos missions sont :

  • Rechercher des informations juridiques.
  • Rédiger des mémoires juridiques.
  • Conseiller vos clients, à la fois en personne et au téléphone.
  • Plaider devant les tribunaux.

Vous l’aurez compris, être avocat associé, c’est exercer en premier lieu les tâches de l’avocat. Vous travaillez pour un cabinet d’avocats dont vous dépendez en tant qu’employé. Mais, vous n’avez aucune propriété dans le cabinet. 

Cependant, votre rôle va au-delà de cela ! 

Points clés à retenir :

  • Quand je m’associe avec un cabinet d’avocats, je suis salarié. Donc, je suis rattaché au cabinet.
  • Dans la plupart des cas, moi associé, remplis les mêmes fonctions qu’un avocat.
  • J’exerce une responsabilité managériale.

Avocat associé : mes tâches et missions ?

Cependant, mes missions vont plus loin. Je m’associe donc j’exerce en tant que manager au sein de mon cabinet d’avocats. Je rencontre des collègues, dont ceux qui travaillent pour le même cabinet d‘avocats ou d’autres qui ne le font pas. En tant qu’associé, quelles sont mes missions ?

  • Je négocie au nom de mon cabinet…
  • Et je participe au choix des jurés !
  • Je plaide des affaires devant les tribunaux …
  • Puis, j’analyse les lois et je propose des stratégies pour les affaires qui viennent.

Généralement, l’avocat associé ne se voit pas confier beaucoup de responsabilités au début de sa carrière. Au début, vous avocats associés, commencez à superviser les affaires et à apprendre sous la direction d’un avocat plus expérimenté que vous.

En effet, le temps et l’expérience sont ce qui vous permet de prendre en charge plus de décisions liées à votre cabinet d’avocats et d’obtenir votre propre clientèle. Au fil du temps, vous pourrez même travailler en tant qu’avocat principal dans des affaires prioritaires.

Si vous gagnez plus d’argent en tant qu’avocat associé, vous aurez la possibilité de devenir associé dans le cabinet d’avocats. Attention, y parvenir est difficile ! Peu importe le nombre d’années que vous passez dans le milieu, il reste compliqué de se faire sa place…

Points clés à retenir : 

  • En tant qu’associé, j’exerce comme manager au sein du cabinet.
  • Au début de ma carrière en tant qu’avocat associé, je n’ai pas beaucoup de responsabilités.
  • Je négocie, je plaide, j’analyse et je participe au choix des jurés.

Conclusion : la position d’avocat associé présente l’avantage de pouvoir manager le cabinet d’avocats. Vous négociez au nom du cabinet, vous participez au choix des jurés et vous plaidez les affaires devant les tribunaux. Au fur et à mesure de votre carrière juridique, en tant qu’associé, vous pouvez avoir l’opportunité de voir vos responsabilités augmenter.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *