Est-il compliqué d’être associé dans un cabinet d’avocats ?

Etre associé dans un cabinet d’avocats ? Est-ce si compliqué ? Maintenant que vous connaissez les avantages de vous associer en SARL, vous voulez sans doute savoir la part de risques que cela implique. Avocats, est-il compliqué d’être associé dans un cabinet ?

Associé avocat dans un cabinet.

A RETENIR : Avocats, est-il compliqué d’être associé dans un cabinet ?

Quel est l’inconvénient majeur de s’associer en SARL ? Tout d’abord, la mésentente peut s’installer avec le temps entre les associés. La solution est la bonne communication entre collègues. Puis, s’associer c’est accepter une part de risque. Soyez en accord avec les objectifs futurs de votre entreprise. Enfin, le risque de dissolution et de liquidation de la SARL est un autre risque à prendre en compte.

Comment bien choisir mon associé ?

Une définition, premièrement, de ce qu’est un associé dans un cabinet d’avocats. L’association d’avocat est un accord entre associés, de type contractuel. L’association d’avocats est une société.

Si vous avez besoin de vous associer, avocats, il y a plusieurs étapes de réflexion préalables. Tout d’abord, nous vous suggérons d’évaluer attentivement vos besoins. Qu’attendez-vous de votre association ? Quels sont vos buts et vos objectifs en tant qu’associé ?

Avocats associés, vous recherchez :

  • Un apporteur de fonds ?
  • Une compétence supplémentaire ?
  • Une contribution humaine ?

Il est bon de garder en tête qu’un associé n’est pas un salarié, ni un partenaire externe. Son investissement est complet. Ainsi, choisissez un associé qui réponde à vos besoins ET qui partage aussi la même vision que vous à long terme.

NB : Un associé en SARL peut très bien être une personne de votre entourage, dont les connaissances juridiques sont assez solides.

Points clés à retenir :

  • Déterminez des objectifs sur le long terme.
  • Vérifiez que votre associé partage la même vision que vous du cabinet.
  • L’association : un accord entre associés, de type contractuel.

Avocats associés, quelles sont les erreurs à éviter ?

Pour éviter une déception de vos associés, il existe plusieurs règles à respecter.

  • Veillez à éviter un partage égalitaire des parts sociales.

En effet, en SARL, les modalités des prises de décisions sont définies en fonction des statuts. Certaines décisions nécessitent la majorité pour qu’elles soient validées. Votre objectif n’est donc pas de vous associer avec votre sosie.

Créez une synergie des compétences ne peut qu’être positif pour le bon fonctionnement de votre cabinet. Choisissez ainsi des profils qui se complètent les uns les autres.

  • Choisissez des personnes de confiance !

Qui dit association dit personnes de confiance. Vous ne pouvez travailler avec des équipiers dont les relations ne sont pas solides. Ainsi, certaines problématiques, tel que le manque de confiance, les conflits, les opinions trop divergentes ne seront pas rentables, ni prospectives.

Points clés à retenir :

  • Avocats, si vous vous associez, veillez à éviter un partage égalitaire des parts sociales,
  • Association : personnes de confiance.

Conclusion, si vous vous associez en tant qu’avocats, déterminez ce que vous recherchez. Le profil idéal de votre associé en cabinet d’avocats en SARL est quelqu’un avec qui vous vous entendez bien, avec qui vous partagez la même vision à long terme.